Des exemples de cours

Stratégie d'entreprise

Pourquoi, dans des conditions identiques ou très semblables, certaines entreprises réussissent tandis que d’autres échouent ? La réponse réside d’abord dans la qualité du management stratégique. Le futur appartient aux entreprises qui ont une vision claire des objectifs qu’elles veulent atteindre, connaissent parfaitement l’environnement externe et leurs forces et faiblesses internes, savent interpréter le changement et adapter continuellement leurs stratégies tout en étant capables de fédérer toute l’organisation vers l’atteinte des objectifs. Axé sur la création de valeur et la recherche de l’avantage concurrentiel, le management stratégique utilise une démarche structurée pour la définition de la vision, des missions et des objectifs stratégiques à l’aide de techniques et outils tels que le brainstorming, le SWOT et les cartes heuristiques. Les étapes suivantes consistent à traduire les facteurs clés de succès en plans d’action exécutables et compréhensibles par tous (alignement des domaines opérationnels sur la stratégie) et à développer et coordonner les compétences et les ressources de l’entreprise dans les processus vitaux mieux que les concurrents.


Définition et finalités de la logistique


La logistique sʹétend de bout en bout de la chaîne de valeur où son rôle consiste à relier les deux pôles de lʹéconomie en synchronisant efficacement et à moindre coût la chaîne de lʹoffre avec la demande réelle des consommateurs, aussi complexe, incertaine et fluctuante soit elle. Bien orchestrée, elle permet non seulement d’aller plus vite, mais aussi de faire moins cher et mieux que la concurrence. Alors que les grandes entreprises ont fait de la logistique un levier stratégique de croissance et de productivité, cette fonction essentielle reste méconnue et sous-exploitée en particulier dans les PME-PMI qui la réduisent le plus souvent aux seuls moyens d’entreposage et de transport. L’objet de ce cours est de passer en revue les fondamentaux de la logistique ainsi que ses 4 leviers au service du développement durable. Une introduction à la mesure du taux de service client clôture ce chapitre qui constitue le socle des connaissances fondamentales.


Schéma directeur logistique

Le schéma directeur logistique décrit le réseau des implantations et des flux d’approvisionnement et de distribution ainsi que l’organisation, les processus d’approvisionnement et les ressources mobilisées en vue de maximiser le taux de service client tout en minimisant les coûts d’exploitation.

Ses enjeux sont importants du fait qu’il conditionne la capacité de l’entreprise à respecter ses engagements de service et concentre la majorité des coûts logistiques qui représentent entre 3 et 15 % du chiffre d’affaires selon les secteurs d’activité.

Sa conception suit une démarche structurée qui utilise des outils de cartographie, d’analyse des flux amont et aval, de chiffrage des coûts, de modélisation et de simulation de scénarios alternatifs jusqu’à la définition du schéma cible qui fait le compromis entre les exigences de service des clients et les coûts d’exploitation.
L'usage de ces outils nécessite une connaissance générale des principes mathématiques permettant de les déployer.


Exemples Schémas Directeur

Différents exemples ont illustrés le cours sur le Schéma Directeur logistique,  des exemples pris dans le monde industriel où les entreprises ont par exemple inversées leur mode de production et ont changées leur logique industrielle:

           Flux poussés <---> Flux tirés

D'autres exemples pris dans le monde de la distribution ont montré des schémas de réorganisation du schéma de distribution( voir schéma ci-contre)

Externalisation

Les entreprises manufacturières s’appuient de plus en plus sur des prestataires de services pour la réalisation de leurs opérations de stockages et de transports. Parfois même, les opérations d’assemblage

Les taux d’externalisation sont très élevés :

• dans le transport national Français, proche de 90%
• dans le transport international tous modes, environ 80%
• dans le stockage, variable suivant les pays entre 40 et 60%


Les prestataires de services sont devenus des acteurs incontournables et de taille mondiale pour les plus importants. Pourtant, la plupart de ces entreprises n’ont pris leur essor que depuis une quarantaine d’années.
L’externalisation est donc un mouvement récent qui répond à des logiques précises. 

BASICSBASICS